Comment organiser un Poker Planning ?

Team work rassemblement Poker Planning

Dans le cadre de projets Agile, l’une des tâches les plus complexes est souvent l’estimation de la charge de travail nécessaire pour la réalisation d’une fonctionnalité. En effet, après avoir rédigé les User Storiescomment estimer la complexité de celles-ci ? L’une des méthodes les plus courantes et surtout efficaces pour cette tâche est le rituel Scrum du Poker Planning (ou Planning Poker).  

Dans cet article, nous vous présenterons le concept du Poker Planning, les pré-requis pour organiser un Poker Planning efficace, le déroulement de ce rituel ainsi que ses avantages. 

Qu’est-ce-que le Poker Planning ?

Le Poker Planning n’a en commun avec le Poker que le nom et le fait d’utiliser un jeu de cartes. Tandis que l’un est basé sur le fait de bluffer et de cacher son jeu jusqu’au dernier moment, l’autre est un véritable outil d’intelligence collective. 

En effet, le Poker Planning est un rituel de la méthodologie Agile Scrum dont l’objectif est d’estimer la complexité et la charge de travail de chaque élément du backlogBasée en partie sur la suite de Fibonacci, cette méthode d’estimation permet de faire collaborer l’ensemble des acteurs d’un projet. C’est aussi un outil précieux pour le backlog refinement d’un produit Agile. 

Le principe ? L’équipe Agile estime ensemble la complexité deitems du backlog en les comparant les uns aux autres et en trouvant un consensus commun de manière ludique ! 

Les pré-requis à l'organisation d'une séance de Poker Planning

Pour organiser une séance de Planning Poker efficace, pensez tout d’abord à réserver un endroit dédié (une salle avec une table et des chaises) pendant un créneau horaire suffisant pour réunir les participants et avoir le temps d’échanger : 1h à 1h30 est nécessaire en général (d’ où l’importance d’avoir des chaises confortables 😉 ). 

Organisation Poker Planning table ronde chaises autour

Les participants et leurs rôles 

Toute l’équipe du projet Agile devrait participer à la séance de Poker Planning :  

  • le Scrum Master pour animer la séance et faciliter les échanges. S’il n’y a pas de Scrum Master dans l’équipe, c’est le PO qui peut endosser ce rôle par exemple. 
  • le Product Owner : afin de présenter chaque US et les détailler au maximum aux développeurs. 
  • Le Lead Dev et l’équipe de développement : dont le rôle est de poser toutes les questions au PO pour comprendre le besoin et d’estimer la complexité des User Stories du backlog. 

Le matériel 

Nous vous conseillons de réunir les éléments suivants pour un atelier efficace de Poker Planning : 

  • Un support (mural si possible) pour placer les post-its décrivant les US en fonction de la complexité et de la priorité 
  • Un jeu de cartes de Poker Planning par participant
  • Un minuteur pour timeboxer les échanges 
 

Où se procurer des jeux de cartes de Poker Planning ? 

 

Le concept de ”Story Point”

Le point d’effort, ou Story Point, va permettre à tous les acteurs d’estimer la charge de travail en fonction de différents critères :

  • l’effort de travail pour concevoir la fonctionnalité
  • la complexité de la fonctionnalité
  • les risques auxquels faire face lors de développement de la fonctionnalité
  • les événements imprévus qui peuvent intervenir lors du développement
  • les dépendances de l’US à d’autres fonctionnalités existantes ou prévues dans le backlog
Planning poker cartes deck

Chaque joueur participant au Poker Planning dispose du même jeu de cartes avec la suite de valeurs suivante : 1235813 (aussi connue sous le nom de “suite de Fibonacci”), où la valeur d’un chiffre est l’addition des 2 valeurs précédentes. S’en suivront les valeurs 2040 et 100 (au lieu de 21, 34 et 55) ainsi que les cartes spéciales suivantes :  

  • ? : utilisé lorsque le participant ne sait pas estimer l‘élément 
  • Signe infini : utilisé lorsqu’un participant estime que l’US nécessite plus de 100 points pour être réaliser. Il s’agit souvent d’un signe pour dire que l’élément doit être re-découper en des US plus fines. 
  • Une tasse de café : pour indiquer que les participants ont besoin d’une petite pause  

Le déroulement

Le déroulement d’une séance de Poker Planning est très simple.

Dans un premier temps, le PO présente une User Story et répond aux questions de l’équipe de développement afin que le besoin et les enjeux soient les plus clairs possibles.

Ensuite, chaque participant choisit de manière individuelle une carte avec une valeur pour estimer la charge de travail nécessaire pour réaliser l’US / la fonctionnalité selon lui.

Enfin, lorsque tous les participants ont choisi une carte, tout le monde montre sa carte et la valeur choisie.

3 cas de figure s’offrent alors à nous : 

 

Planning poker cartes 5-5-5

1er cas : tous les participants votent pour la même valeur

Dans ce cas, l’estimation est claire et partagée par l’équipe, on peut valider les Story Points et passer à l’US suivante.

Planning poker cartes 1-3-3

2ème cas : les participants ne votent pas pour la même valeur mais l’écart entre les valeurs est faible

Dans ce cas, le nombre de Story Points retenus pour l’estimation sera arrondi à la valeur supérieure. Par exemple, si 2 participants ont voté « 1 » et 2 participants ont voté « 3 », alors on arrondira l’estimation à « 3 ».

Planning poker cartes 1-3-8

3ème cas : les participants ne votent pas pour la même valeur et l’écart entre les valeurs est fort

Les participants doivent alors échanger autour des valeurs choisies et justifier leurs choix. Le plus souvent, ce sont les participants qui ont choisi la valeur la plus faible et la plus forte qui expliquent leurs choix. Attention à bien cadrer ces échanges dans le temps pour qu’ils ne débordent pas sur l’ensemble de la séance !

Ensuite, un second tour de vote est lancé. Soit l’équipe est d’accord et trouve un consensus, l’estimation est alors terminée, soit l’équipe vote encore pour des valeurs trop éloignées et dans ce cas, l’US doit être détaillée à nouveau ou re-découpée ultérieurement.

Les avantages

Vous l’aurez compris, le Poker Planning est un véritable atout pour l’estimation de la charge de travail d’un projet Agile : 

  • Ce rituel favorise les échanges au sein de l’équipe.
  • C’est un outil qui permet de s’exprimer librement en fonction de son expérience et ses compétences.
  • Tous les votes de l’équipe ont le même poids, ce qui rend le consensus impartial.
  • Le fait de pouvoir s’exprimer librement permet de rendre l’estimation plus fiable : en exprimant les différentes solutions et en votant pour la plus appropriée.
  • C’est l’équipe de développement et donc les personnes en charge de réaliser la fonctionnalité qui s’expriment, elles ont donc tout intérêt à réaliser l’exercice le plus rigoureusement possible.
  • Enfin, le poker planning est un rituel qui s’adapte à chaque équipe, c’est un des avantages de travailler en Agile ! Vous pouvez tout à fait utiliser d’autres unités de mesure à la place des story points, comme par exemple du t-shirt sizing (XS, S, M, L, XL etc…) ou de l’animal sizing (abeille, chat, ours, baleine…).

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager autour de vous !

De la veille Product & Quality Management ça vous intéresse ? 

Vous pouvez dès maintenant suivre WeFiiT sur Linkedin pour en bénéficier.

Voici également les articles WeFiiT qui pourraient vous intéresser :

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email