L’Onboarding confiné

L’Onboarding, ou l’art d’accueillir un collaborateur au sein de l’entreprise dans les meilleures conditions. 

En vogue depuis quelques années, de la startup au grand groupe, chacun à sa manière de faire, semaine immersive, déjeuner d’équipe, welcome book, je pense en avoir testé des pas mal. 

Mais comment on « onboard » en pleine crise sanitaire ? Ou plutôt comment ai-je été “onboardée confinée” chez WeFiiT ?  

Une intervention du destin

Date d’arrivée prévue chez WeFiiT : 17/04/2020, soit un mois après le début du confinement. 

Mais tout commence la veille au soir quand avec mon copain, nous parlons des petits plaisirs de la “vie sociale” qui commencent à nous manquer. 

“Je crois qu’il y a un truc qui me manque, le sandwich que t’achètes entre 2 rendez-vous à La Mie Câline” 

“Ah oui ! Le poulet crudité, grand classique !” 

Lendemain, c’est le jour-j ! Un peu avant 09h30, mon téléphone sonne, un livreur Deliveroo me dit avoir un sac pour moi. Étonnée, je lui explique qu’il doit certainement se tromper car je n’ai rien commandé (et surtout, j’ai commencé à préparer le petit dej). 

Il insiste ! Ce sac est bien pour moi, je descends et lui ré explique gentiment que je n’ai rien commandé, il insiste, mon nom, mon numéro il a tout ! Je fini par prendre le sac brandé… MIE CALINE !  

Tel un signe du destin, je me dis que mon copain a voulu me faire la surprise.  

Je remonte avec le sourire et de ma voix la plus aigue lui sort mon “mais t’es tellement mignon !!”  

“Euh non c’est pas moi…” me répond-il gêné. Je suis pas bien “Et si j’avais volé la commande d’un voisin ?” 

Heure d’embarquement : 10h00

Pas le temps de m’attarder, 10h00, il est temps pour moi d’embarquer destination WeFiiT. 

Je rejoins la première réunion visio (confinement oblige) “Welcome café”. Ce jour-là, nous sommes deux à rejoindre l’aventure, Antsa et moi. Tout l’équipage est présent pour nous souhaiter la bienvenue : Cédric, Yamila, Matthieu et Nicolas. 

Cédric ouvre le bal : “Razia tu as du recevoir un petit dej ce matin !” 

« C’est donc toi ! Je suis mal depuis tout à l’heure, je me demandais justement qui avait commandé ça ! »

Le mystère du petit déjeuner résolu, nous pouvons attaquer les hostilités 🙂 

Dans des circonstances un peu plus normales, cette journée aurait du se passer dans les locaux de WeWork. Crise sanitaire oblige, tout se fera à distance, en visio via Teams, de chez soi, sur son canapé, dans sa cuisine, depuis sa chambre, home is the new office. Pour ma part, je me suis aménagée un petit bureau cosy dans mon salon histoire d’avoir un peu d’office dans ma home.  

Le café, les bienvenus, on fait connaissance. Yamila, maîtresse de cérémonie, nous décrit ensuite le déroulement de la journée. 6 réunions, 1 réunion = 1 thème. 

En route pour l'onboarding !

Les onboardées commencent. Qui sommes-nous ? D’où venons-nous ? Quel est notre parcours ? Chacune notre tour, Antsa et moi racontons notre histoire. 

Au tour de Cédric. Qui est WeFiiT ? Un peu de storytelling, il nous conte son histoire, son parcours jusqu’à la naissance de WeFiiT. Tout est claire, tout est net, tout est concis. Tout est beau !  

Midi pile, déjà l’heure du dej. C’est passé vite, généralement c’est bon signe. Les bonnes choses malheureusement, ne durent jamais longtemps. 

14h00, on se rappelle, réunion de co-construction. Matthieu et Cédric nous présentent les différents chantiers internes à WeFiiT et sur lesquels nous allons pouvoir avancer ensemble.

Onboarding, communication, site internet. C’est un peu la caverne d’Ali Baba et ses 1001 chantiers, on a l’embarras du choix. 

Après une présentation claire de chaque chantier, à notre tour de choisir.. Pas facile, tout à l’air intéressant.  

Je choisis le site internet sans trop d’hésitation finalement ! Les sites internets c’est mon truc.  

Next point ! Présentation de Teams. Teams, c’est le Slack version Office. Je ne connaissais pas. 

Matthieu nous vend Teams, et ça marche ! Teams ou l’outil de communication interne qui nous permet d’échanger, de garder contact et de nous voir, même confiné. 

À la fin du tuto, je me sens un peu comme experte de l’outil. Et j’adore ! 

On enchaîne avec l’avant dernier rendez-vous : l’administratif. Yamila nous en détail les tenants et aboutissants afin que nous soyons intégrées dans les meilleures conditions et c’est chose faite ! Tout est parfait, j’ai l’impression qu’il ne manque rien. Même pas besoin d’y poser de questions, elle y répond bien avant. Comme si elle lisait dans les pensées. 

Après tout ça il est déjà 18h00, heure des feedbacks. 

Le mot de la fin : un onboarding réussi ?

Nous terminons la journée par la dernière réunion. Pour l’occasion nous récupérons Cédric afin de lui faire part de nos premières impressions en tant que nouvelle WeFiiTeuses à la fin de cette journée d’intégration. 

“ Vous en avez pensé quoi ?” 

Tout a été parfait, malgré les circonstances, chaque collaborateur à su s’adapter à la situation et a su présenter sa partie comme si nous étions face à face. 

Pour moi, c’est une journée sans fausse note, ni de problème de connexion. 

J’étais plein d’interrogation quant à un onboarding à distance. Mais même d’aussi loin, j’ai senti mes nouveaux collègues à côté de moi tant nous avons été guidées à la perfection. 

Jour 1 : bilan

Je le dis un peu plus haut, j’ai eu la chance de tester plusieurs méthodes d’onboarding de par mes expériences passées en agences et autres startups. Quand certaines boîtes nous exposent à des centaines d’informations sans que je puisse en retenir que 10% d’entre-elles. WeFiiT a su faire la différence et se démarquer par l’impression qu’il me laisse. 

Et finalement, j’ai vécu cette première journée comme une réelle partie de plaisir que comme une journée de travail. 

Donc bravo à la team pour tout le travail et l’organisation et encore merci pour cet accueil ! 

Il n’aura manqué qu’un point essentiel à cette journée, la West IPA pression de WeWork en fin de journée mais ce n’est que partie remise ! 

 

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email